AURIÉBAT
 

La commune d'Auriébat, nichée à 266 mètres d'altitude offre un point de vue remarquable sur le Gers à l'est, la Rivière-Basse à l'ouest et les Pyrénées au Sud. Idéalement localisée sur le chemin de St-Jacques de Compostelle, elle s'affirme comme une étape incontournable pour les pèlerins.

Le site est occupé durant l'époque néolithique mais ce sont des traces de l'époque gallo-romaine et médiévale qui sont encore visibles aujourd'hui.

En effet, il subsiste encore deux portails issus des fortifications médiévales qui protégeaient le village et son castrum. Ils sont respectivement disposés à coté de l'église et à coté de la mairie.

Depuis le Val d'Adour, il est difficile de rater le clocher en pointe de son église dont la flèche atteint 53 mètres de hauteur. Ce monument du XVème siècle est dédié à Sainte-Madeleine, il est classé au titre des Monuments Historiques en 1914.

Le petit +

Tous les ans pour les fêtes locales (2ème weekend de septembre), un spectacle pyrotechnique simule l'embrasement de l'église et de son clocher.

Pour aller plus loin : 

> archivesenligne65/auriebat

> Fiche Mérimée église d'Auriébat

- Etudes sur le clocher d’Auriébat : accompagné de 3 planches dans le texte, Louis Caddau, Tarbes, 1893 (Disponible à la médiathèque de Maubourguet)

- Maubourguet et son canton : actes de la « rencontre avec les chercheurs » tenue à Maubourguet le 7 juin 2014, Association Guillaume Mauran, Orthez, 2017. Chapitre "l'église Sainte Marie Madeleine d'Auriébat" pages 73 à 127 (Disponible à la médiathèque de Maubourguet)