CAIXON
 

Les terres de la commune de Caixon connaissent une occupation sous l'Antiquité. C'est effectivement un domaine romain formé à partir d'un dénommé Cassius qui donne plus tard son nom au village.

Durant le Moyen-âge, le village de Caixon est sous la possession des évêques de Tarbes qui y font probablement bâtir un château, une église ainsi qu'une muraille, le tout formant un enclos ecclésiastique. De nos jours, il ne subsiste qu'un petit morceau de la muraille à l'Est de la commune. Le village ayant été ravagée par les troupes de Montgomery durant les guerres de Religion.

L'église actuelle, dédiée à Sainte-Marie possède encore ses murs épais, hérités du XIVème siècle. Cependant, elle est fortement remaniée au XVIIIème ce qui lui donne son aspect baroque actuel. Son clocher a la particularité de posséder 182 pans de toiture, le rendant remarquable sur le territoire.

 

Les petits + 

> Le sobriquet des habitants de Caixon est "los teulèrs", ce qui se traduit par "les tuiliers". En effet, des tuiles ont longtemps été fabriqués sur la commune. Il est donc possible d’y apercevoir des vestiges de tuileries.

> L'église Sainte-Marie est présentée dans l'itinéraire baroque.

Pour aller plus loin : 

> archivesenligne65/caixon

​- Le canton de Vic-en-Bigorre, sous la direction de Claude Miqueu, conseiller général, et des maires du canton. Editions du Val d’Adour, 2004 - Chapitre "Caixon, son évolution et son activité" pages 63 à 76 (Disponible aux médiathèques de Montaner et Vic-en-Bigorre)

- Val d’Adour, Vic-en-Bigorre et sa région, Stéphane Abadie, éditions du Val d’Adour, 2001 - Caixon pages 16 à 19 (Disponible aux médiathèques de Maubourguet et Vic-en-Bigorre).