ESTIRAC
 

C'est de sa disposition et de son caractère géographique que la commune tient son nom actuel. En effet, il s'agit d'une communauté qui s'est installée auprès de l'Adour de manière "étirée" (estirado). Estir - ac prend bien la fonction d' "allongé près des eaux".

Cette situation géographique a causé quelques problèmes aux habitations qui se retrouvent souvent inondées lors des crues de l'Adour.

Seul le cœur du village avec la mairie et l'église, est disposé au point le plus haut. Il est possible de le remarquer par une faible élévation du terrain derrière l'actuelle mairie.

L'église d'Estirac est dédiée à Saint-Jean-Baptiste. A l'intérieur, il est possible d'y admirer douze tableaux retraçant les étapes importantes de la vie de Saint-Jean-Baptiste tel que le baptême de Jésus, sa décollation mais aussi des scènes emblématiques de la Bible. Ces derniers ont été réalisés par Jean Bruneleau, un artiste venu de Vendée et installé à Tarbes dans la première moitié du XVIIIème siècle.

 

Pour aller plus loin : 

> archivesenligne65/Estirac