HAGEDET
 

Dans les écrits, les premières traces que l'on trouve de la commune de Hagedet concernent une église Saint-Michel dans un village nommé "Fagedet". Cette église est donnée par un certain Etienne au prieur Bernard de l'abbaye de Madiran, village voisin. Etienne récupère l'église dont il à l'origine propriétaire lorsqu'il devient à son tour prieur. 

L'église Saint-Michel de Hagedet laisse supposer une datation au XIème siècle car c'est sur le registre de vente d'Etienne à Bernard qu’apparaît la date de 1080. 

 

La mention de la seigneurie d'Hagedet se fait plus tardivement, en 1175. Il est donc difficile de savoir si elle existe déjà au XIème siècle tout comme l'église et si son propriétaire est Etienne. Le premier seigneur de Hagedet est mentionné en 1281 sous le nom de Jean de Hagedet sans avoir plus d'informations sur la construction de la motte castrale ou des ancêtres de Jean.

Le petit château est détruit une première fois par les troupes de Simon V de Montfort en 1285 suite à des révoltes de seigneurs locaux. Il est reconstruit quelques temps plus tard en galet.

Finalement, le château est définitivement détruit par les huguenots en 1569 avec les guerres de Religion. Il est signalé à l'état de ruines en 1648 dans le livre terrier.

C'est aujourd'hui un site privé qui n'est pas accessible à la visite mais qu'il est possible d'observer de l'extérieur et de découvrir via des panneaux d'interprétation. Le site archéologique de la motte castrale est inscrit au titre des Monuments Historiques en 1997.

Le petit + 

> les panneaux de valorisation touristique de la motte castrale

Pour aller plus loin : 

> archivesenligne65/Hagedet

- Notice généalogique sur les seigneurs de Hagedet-Lascazères en Rivière-Basse, A Duffourc, A de Piémontois, Tarbes, 1913

- La place forte de Hagedet, Roland Coquerel, Pau, 1979

- Hagedet, la motte: Rapport de Sondage, Frabrice Chambon, Préfecture de Midi Pyrénées, DRAC, 2000

- Le site internet des Compagnons de la Motte Castrale de Hagedet

- Article de Fabrice Chambon et Pierre Carcy : La motte de Hagedet

- Lien Monumentum