HERES
 

La présence de tuiles antiques retrouvées sur place attestent une présence gallo-romaine sur l'actuelle commune de Hères. 

Il s'agit par ailleurs d'une commune mal-documentée pour son histoire. Malgré la présence de nombreux seigneurs en Rivière-Basse, aucun châtelain issu d'Hères n'est connu aujourd'hui.

Au XIXème siècle, un curé d'Hères répond à un questionnaire de l'évêché concernant la population locale. Il dit "La population est sociable, composée d'honnêtes gens, travailleurs et aux moeurs sans reproches". Voici une citation qui a eu raison du vieil adage "Hères, méchantes gens et bonnes terres" (Hèros, méchantos gens e bonno terro".

L'église du village porte la dédicace à Saint Jean-Baptiste comme l'atteste la petite statuette au dessus de la porte d'entrée.

 

 

Pour en savoir +  

> archivesenligne65/Hères

- La Rivière-Basse : actes de la « rencontre avec les chercheurs » tenue à Castelnau-Rivière-Basse le 5 juin 2010, Association Guillaume Mauran, 2012 Paris - Chapitre "l'église Saint-Jean-Baptiste de Hères pages 73 à 91. (Disponible à la médiathèque de Maubourguet)