LACASSAGNE

Etymologiquement parlant, Lacassagne est issue du mot "cassanha" qui désigne une chênaie, autrement dit une forêt en grande partie peuplée par des chênes.

L'église de Lacassagne, dédiée à Saint-Paul et Saint-Pierre est fortement remaniée au XVIIIème siècle. Son origine semblerait appartenir au XIIème siècle, par les caractéristiques romanes qu'on lui trouve : un chrisme roman remployé au dessus de la porte d'entrée, un chevet à abside circulaire. De plus, la présence d'une église haut-médiévale dédiée à Saint-Exupère est suspectée dans la vallée de l'Estéous, où le toponyme "Saint Uperi" serait la dernière trace de cette église aujourd'hui disparue.

Une seigneurie est présente sur place dès le XIIème siècle. Aujourd'hui il ne reste cependant plus rien à observer du château de Lacassagne.

En bas du village se situe le lavoir communal. Ce lavoir a la particularité de posséder une cheminée dont on voit encore l'emplacement aujourd'hui. Cette cheminée a plusieurs fonctions : elle permet aux femmes venues laver le linge en hiver d'avoir une source de chaleur pour se réchauffer mais également de récupérer les cendres afin de s'en servir pour nettoyer les textiles.

Pour aller plus loin : 

  • archivesenligne65/Lacassagne

  • Rabastens : histoire d’une bastide bigourdane (1306-1800), Stéphane Abadie, Editions du Val d’Adour, 2003 - Lacassagne pages 26 à 27 (Disponible aux médiathèques de Rabastens de Bigorre et Vic en Bigorre)

  • De l'Agaü à l'Alaric au fil du temps n°5, le culte, l'école dans nos villages de Bigorre, Association Los Esvagats, ICN Orthez, 2019

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now