MINGOT
 

Le nom de la commune est récent. Au Moyen-âge, c'est sous le nom de Castedgelos (Casteljaloux) que l'on retrouve ce village dans la montre de Bigorre en 1285.

Il s'agit alors d'un site fortifié avec le comté de Pardiac. Il ne reste plus de trace du château seigneurial aujourd'hui. C'est après la Révolution Française que le nom de Mingot est adopté pour désigner ce village. Il est présumé qu'il viendrait du diminutif du prénom Dominique (venant de Domenge) qui aurait été le nom d'un quartier ou d'une autre seigneurie attenante à celle de Castedgelos.

L'église est dédiée à Saint-Jean-Baptiste et est d'origine romane. Au dessus du portail, on distingue un chrisme qui semble être authentique et daterait du XIIème ou XIIIème siècle.

Pour aller plus loin : 

> archivesenligne65/Mingot

- Rabastens : histoire d’une bastide bigourdane (1306-1800), Stéphane Abadie, Editions du Val d’Adour, 2003 Mingot page 31 - (Disponible aux médiathèques de Rabastens-de-Bigorre et Vic-en-Bigorre)