MONSÉGUR
 

Le nom de Monségur désigne en gascon un "coteau sûr", aussi évoqué en latin sous le nom de "Mons securus".

La toponymie et l'étymologie locale semblent assurer que le village n'a pas connu d'occupation antérieure au Moyen-âge. Les premières habitations seraient apparues peu après l'An Mil, autour d'une église et d'une probable fortification.

Son église, dédiée à Saint-Jean-Baptiste relève d'une construction médiévale entre le XIème et XIIème siècle. Ce Saint est très populaire au Moyen-âge, notamment car il peut faire venir la pluie ou permettre à une source de recommencer à couler si elle vient à manquer d'eau. Sur Monségur, Saint Jean-Baptiste pouvait donc protéger la terre des mauvaises récoltes et éviter la contamination et le manque d'eau en période de sécheresse pour les fontaines du village. 

L'absence de matériel de culte antérieur au XVIème siècle et la reconstruction totale de l'édifice au XVIIème laissent penser que le village de Monségur est lui aussi victime des ravages des troupes protestantes de Montgommery en 1569.

Pour aller plus loin : 

- Monségur, Histoire et Patrimoine, Stéphane Abadie

- Inventaire Topographique Vic-Bilh Morlaàs Montanérès, Inventaire Général des Monuments et des Richesses Artistiques de la France, Imprimerie Nationale, 1969 - Monségur page 463