PEYRUN
 

Le nom de Peyrun trouve son origine dans un dérivé roman de peira, qui veut dire "la pierre". La village serait donc un lieu pierreux. Par la suite, les habitants prennent pour sobriquet "los peirèrs" en relation avec le travail de la pierre. Le village était réputé pour avoir de nombreux maçons.

Il y eut une seigneurie sur Peyrun, associée au territoire de Sos, aujourd'hui disparu. Les habitants sont cités pour la première fois en 1300 et le seigneur Arnaud de Peyrun est attesté en 1313.

Il ne reste aujourd'hui plus rien de cette seigneurie. Cependant, la municipalité a récemment pris pour armes le blason des anciens seigneurs de Peyrun et Sos.

L'église du village est dédiée à Saint-Martin. Son édifice est récent, elle fut reconstruite au XIXème siècle sur ce qui semble être les vestiges d'une chapelle qui appartenait certainement au château de Peyrun.

 

Pour aller plus loin : 

> archivesenligne65/Peyrun

- Rabastens : histoire d’une bastide bigourdane (1306-1800), Stéphane Abadie, Editions du Val d’Adour, 2003 Peyrun page 39 (Disponible aux médiathèques de Rabastens-de-Bigorre et de Vic-en-Bigorre)