PINTAC
 

L'étymologie latine du nom de la commune atteste d'une présence dès l'Antiquité. Un dénommé Pintus serait venu s'y installer (Pintus + dénominatif -acum) et aurait donné son nom au domaine local.

La chapelle du village est dédiée au Martyr de Saint-Jean-Baptiste. Il n'existe pas de document attestant de sa construction.

Sur la route de Bordères-sur-Echez se trouve toujours aujourd'hui la fontaine qui avait été mise en place pour abreuver les vaches jadis. Cette fontaine coule toujours aujourd'hui et est fonctionnelle toute l'année.

 

 

Pour aller plus loin : 

> archivesenligne65/Pintac