SAINT-LANNE
 

La commune de Saint-Lanne, située dans les Hautes-Pyrénées, possède des frontières avec le territoire du Gers mais également des Pyrénées Atlantiques. Cette localisation a donné lieu à une légende :  La Table des Rois. C'est au coude du ruisseau du Saget, que les trois terres d'Armagnac, de Bigorre et de Béarn se rejoignent et que les seigneurs de ces territoires avaient pris coutume de se retrouver chaque année. Après avoir abordé les débats de voisinage, ils se retrouvaient symboliquement autour de la fameuse "Table des rois" pour y célébrer un banquet.

Le village est occupé durant l'Antiquité. Le nom qu'il connait alors était celui de la région des "sen lanos" qui veut dire les "cent landes". Cette terre est traversée par une poutge, autrement dit une voie romaine secondaire qui permet l'accès à Aire sur Adour. Jules César, afin d'assurer la protection de ces cents landes, a fait construire un campus important, composé de murs, de pierres et de fossés.

Par la suite, le nom de Saint-Lanne est hérité de la branche familiale des "De Saint-Lanne", vivant vers 1500. Les armoiries du village unissent le Lion d'or choisi par Noble Raymond Bernard de Saint-Lanne mais également les symboles des Abbés Lays, des militaires qui chargés de protéger les frontières contre les Mahométans d'Espagne.

 

Pour aller plus loin : 

> archivesenligne65/SaintLanne

> Le site Internet de la commune

- Les Châtelleries de Rivière-Basse : la seigneurie de Saint-Lanne, Tarbes, 1923 (Disponible aux archives de Tarbes)

A propos de la légende sur "la table des rois":

- Souvenirs d'un enfant, Joseph Peyré, Grasset, 1957

- De mon Béarn à la mer basque, essai de géographie personnelle, Joseph Peyré, Paris, Flammarion, 1952