SÉGALAS
 

L'étymologie du village de Ségalas est à mettre en relation avec le seigle qui se dit segalanum en latin.

 

A l'origine, il y a trois communes distinctes sur ce territoire : Ségals, Bourg et Theulé, elles sont dispersées sur la rive droite de l'Adour. Elles présentent un habitat clairsemé qui les pousse à fusionner entre 1793 et 1801 et former l'actuel village de Ségalas.

Leur origine est médiévale comme l'indique leur dénomination : Ségals renvoi aux champs de seigle; Bourg, une agglomération médiévale et enfin Theulé, la présence d'une tuilerie.

Son église actuelle est récente. Elle est venue remplacée une plus ancienne qui était dédiée à Saint-Vincent. Cette église était située à proximité de l'ancien château qui a disparu aujourd'hui, plus au sud du village. 

Le 1er dimanche de septembre, il y a dans le village une fête en l'honneur de la Vierge auprès de la statue située vers la limite du village avant Sarriac-Bigorre.

De nos jours, la production locale est surtout agricole, plus précisément bovine. Cela dessine les paysages actuels, avec de grandes étendues de prairies.

 

 

Pour aller plus loin : 

> archivesenligne65/Segalas

- Rabastens : histoire d’une bastide bigourdane (1306-1800), Stéphane Abadie, Editions du Val d’Adour, 2003 Ségalas pages 45 à 46 (Disponible aux médiathèques de Rabastens-de-Bigorre et Vic-en-Bigorre)