ESCAUNETS
 

Selon la légende, vers l'An Mil, un groupe de serf se serait échappé du Mont Aner et de l'autorité de son seigneur. Ils auraient vécu cachés dans la forêt et la communauté aurait commencé à fabriquer du charbon de bois dans un endroit qu'ils ont baptisé "Carbouere" (la charbonnerie). Finalement, le nom de la commune viendrait d' "Escounut" qui signifie "village caché" en relation avec ses tout premiers habitants.

C'est après une crue vers le XIIème XIIIème siècle que la communauté s'est déplacé sur le plateau où est situé l'actuel village.

Son église de l'Invention de Saint-Etienne est d'architecture gothique du XVème siècle. Elle est remaniée au XIXème siècle puis restaurée au XXème siècle pour lui donner son apparence actuelle. Elle a tout de même conservé sa porte gothique d'origine.

 

Le petit +

 

> Au printemps et en été, le lac d'Escaunets est propice à la balade

Pour aller plus loin : 

> archivesenligne65/Escaunets

- Le canton de Vic-en-Bigorre, sous la direction de Claude Miqueu, conseiller général, et des maires du canton. Editions du Val d’Adour, 2004 - Chapitre "Escaunets" pages 81 à 84 (Disponible aux médiathèques de Montaner et Vic-en-Bigorre)

- Val d’Adour, Vic-en-Bigorre et sa région, Stéphane Abadie, éditions du Val d’Adour, 2001 - Escaunets pages 24 à 25 (Disponible aux médiathèques de Maubourdguet et Vic-en-Bigorre)