VIC-EN-BIGORRE
 

Le nom de la commune est un dérivé du mot latin vicus qui signifie sous l’Antiquité une petite ville, un bourg. La précision « en-bigorre » permet de la distinguer des autres villes portant le même nom tel que Vic-Fezensac dans le département voisin du Gers.

Les premières traces d’occupation des sols remontent à la proto-histoire grâce à de nombreuses haches polies retrouvées sur place.

Il est fort probable qu’à l’époque Antique, Vic-en-Bigorre soit une place commerciale, placée de manière stratégique sur un gué de la rivière Echez et à proximité de la cité-forteresse de Bigorra (actuel village de Saint-Lézer). De plus, elle est également proche du gué de l’Adour et de voies Antique importantes.

Le centre Antique, probablement situé au niveau de l’actuelle église Saint-Martin servait de place d’échange en tout genre mais aussi et surtout pour les exploitations agricoles des alentours car de nombreuses villae ont été retrouvées sur le secteur.

Durant les siècles qui suivent, Vic-en-Bigorre est une petite ville florissante dont le commerce en assure la renommée. Au XVIème siècle, cette prospérité est remise en cause en raison des nombreuses attaques protestantes et catholique des Guerres de Religion.

L’apparence de la ville se modifie à partir du début du XVIIème siècle, lorsque la richesse commence à réapparaître. Les murailles commencent à être démantelées, des habitations en galets et en briques viennent remplacer les maisons médiévales de bois et de terre.

Au XVIIIème siècle c’est la bourgeoisie locale qui vient transformer la ville avec la construction d’hôtels particuliers.

Il y avait une église dédiée à Saint-Erex (probablement un saint local) située sous le jardin de l’actuel bâtiment de la mairie. Cette dernière est détruite durant les guerres de Religion.

 

L’église Saint-Martin date elle, de la fin du XIIIème ou début du XIVème siècle. Elle est de style gothique dit « méridional ». Durant le Moyen-âge, elle fait partie de l’enceinte du château fort et possède même des caractéristiques défensives. Elle est dotée d’une tour qui sert de donjon, d’un crénelage mais également de deux-tours portes qui barraient l’accès de l’actuelle rue du Château. Ces dernières sont démantelées au XIXème siècle.

Le bâtiment de la mairie date des XVIIIème et XIXème siècles avec un remaniement en 1912.

La halle est construite à la deuxième moitié du XIXème siècle par l’architecte Latour selon les modèles parisiens de Baltard. Elle vient en remplacement d’une ancienne halle en bois et affirme la présence encore à ce jour du commerce dans la ville.

 

 

Pour aller plus loin : 

> archivesenligne65/Vicenbigorre

- A la découverte de Vic-Bigorre, Larronde Claude, Vic-en-Bigorre : Société d'études et d'informations municipales, 1987 (Disponible aux médiathèques de Montaner et Vic-en-Bigorre)

- Vic-Bigorre et son patrimoine, Larronde Claude, Vic-en-Bigorre : Société Académique des Hautes-Pyrénées, 1998 (Disponible aux médiathèques de Montaner et Vic-en-Bigorre)

- Val d'Adour Vic-en-Bigorre et sa région, Stéphane Abadie, Vic-en-Bigorre : ed du Val d’Adour, 2001 - pages 47 à 53 (Disponible aux médiathèques de Maubourguet, Montaner et Vic-en-Bigorre)

- Vic-en-Bigorre, Jean Desdieu 

- Vic-en-Bigorre un alignement architectural au temps de Louis-Philippe, Gaston Lacarce, Toulouse 1979

- De Vic-en-Bigorre à Tarbes en 1789, Claude Larronde, Monein, Ed Pyrémonde, 2007 (Disponible à la médiathèque de Vic-en-Bigorre)

- Les armoiries de Vic-en-Bigorre, Claude Larronde, Vic-en-Bigorre : Société Vicquoise d’études et d’informations municipales, 1994 

- Le canton de Vic-en-Bigorre, sous la direction de Claude Miqueu, conseiller général, et des maires du canton. Editions du Val d’Adour, 2004 - chapitre "Vic-en-Bigorre" page 145 à 235 (Disponible aux médiathèques de Montaner et Vic-en-Bigorre)

- Les moulins de Vic-en-Bigorre, Claude Larronde, Société Vicquoise d’études et d’informations municipales, 1987 (Disponible à la médiathèque de Vic-en-Bigorre)

- L’église St-Martin de Vic-en-Bigorre, Claude Larronde, Tarbes 1988 (Disponible à la médiathèque de Vic-en-Bigorre)