BAZILLAC

 

Le nom de la commune de Bazillac vient d'une étymologie latine. Il s'agit du "domaine de Basilius" que l'on identifie avec le suffixe de propriété -acum.

Durant le Moyen-âge, le village de Bazillac est une importante seigneurie qui a le contrôle entre le XIVème et le XVème siècle des villages de Barbachen, Ugnouas, Ansost, Chis, Pouyastruc, Camalès et Marsac. Par la suite, la châtellenie des Bazillac s'est déplacée à Tostat.

Des vestiges archéologiques ont appuyé la présence d'un habitat seigneurial de par la localisation de la motte du Pleix mais également d'une ancienne barbacane avec murs et fossés à l'emplacement de l'actuelle mairie.

Le château de Florence est une bâtisse moderne datant du XIXème siècle, dans son parc est encore visible l'élévation qui fait fi des traces de la motte castrale et du village castral ayant disparus au XVème siècle.

 

Le petit + 

En tant que village doté de plusieurs canaux, Bazillac possédait des moulins. Les meules de ces moulins sont aujourd'hui exposés sur une place bordée de platanes proche de la mairie.

Pour aller plus loin : 

> archivesenligne65/Bazillac

- Rabastens : histoire d’une bastide bigourdane (1306-1800), Stéphane Abadie, Editions du Val d’Adour, 2003 - Bazillac page19. (Disponible aux médiathèques de Rabastens et Vic-en-Bigorre)

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now